Orangerie spa
Publié le 29 Février 2016 à 18h54 - 1867 clics

Un spa publique

L’utilisation du spa n’est pas officiellement régie par une législation. La plupart des cas, les spas sont régis par les mêmes lois que les piscines. En fonction de leur usage, on distingue deux types de spa : les spas à usage privé et les spas à usage public. Avant d’installer un spa, prenez la peine de vous rendre à la mairie la plus proche de chez vous pour avoir des renseignements. Cet article se penchera exclusivement aux spas à usage public. En effet, le public peut avoir accès aux spas dans les centres spécialisés du bien-être et de relaxation, dans les hôtels et dans les gîtes. Il ne faut oublier que les spas mis à la disposition du public dans les lieux précités sont soumis à des lois relevant du domaine sanitaire.

La législation sur l’utilisation publique des spas

Les exploitants des spas doivent apporter des preuves auprès de leur mairie dans le but de convaincre cette dernière du respect des conditions d’hygiène et de sécurité. Ces dernières doivent être remplies avant l’ouverture officielle de ces lieux au public. Les centres du bien-être et de détente doivent mettre à la disposition du public le règlement intérieur qui doit être affiché auxdits centres. Il doit être visible et clair. Le contrôle sanitaire des spas est assuré chaque mois par l’Agence Régionale de Santé. La qualité de l’eau du spa doit être assurée par l’exploitant du spa ou du centre du bien-être. Pour ce faire, il doit analyser l’eau au moins deux fois par jour. L’eau du spa doit être désinfectée et filtrée. L’exploitant doit mettre à jour son dossier technique déposé auprès de la Direction des Affaires Sanitaires et Sociales encore appellée DASS. Ce dossier comporte plusieurs informations dont celles relatives au relevé des compteurs d’eau, à la fréquence du spa et les preuves des analyses de l’eau du spa effectuées tous les jours. Il doit également comporter les informations relatives au nettoyage des filtres et aux vidanges.

Philosophez relativement à cette pige !